La clémentine

La clémentine

Tous les ans, nous l’attendons avec impatience. Elle illumine notre hiver glacé avec sa couleur orangé et son petit goût sucré. La clémentine plaît aussi bien aux petits qu’aux grands et réveille plats et desserts.

Histoire

clementinierC’est une drôle d’histoire que celle de la clémentine. Petit agrume, fruit du clémentinier, celui-ci est un arbre hybride issu d’un croisement entre un oranger et un mandarinier.
Au XIXe siècle, Frère Clément, chef de pépinières d’un orphelinat agricole et Louis Charles Trabut, botaniste, décident de croiser un mandarinier et un bigaradier (oranger amer). Ce métissage a créé le fruit rond et orangé que nous connaissons. Louis Charles Trabut lui a donné le nom de « clémentine » en hommage au Frère Clément.

Le clémentinier est arbre hybride auto-stérile, il a besoin du pollen d’une autre plante pour se reproduire. Par conséquent, la multiplication de la clémentine se fait donc essentiellement par greffage car les semis donneraient d’autres hybrides. D’une certaine façon, la clémentine est clonée, mais les différentes mutations ont permis de créer d’autres variétés de clémentines.

La particularité de la clémentine et ce qui fait son succès, c’est l’absence de pépins, contrairement à la mandarine. Elle est facile à éplucher et à manger. Elle se divise en quartier, sa chair juteuse et acidulée, est un vrai régal.

Généralités

La clémentine est cultivée dans les pays chauds comme la région du Maghreb, l’Espagne, l’Italie, le Liban et en France, en Corse. Les premières récoltes se font en octobre et peuvent aller jusqu’à fin janvier dans l’hémisphère Nord.

Il existe trois variétés de clémentines.

La clémentine fine, elle est petit et ronde avec une peau fine et des feuilles vertes. Vous pensez tout de suite à la clémentine Corse et vous avez tout à fait raison. Sa chair acidulée est gorgée de jus. La clémentine Corse est la seule à posséder un label de qualité et d’origine (IGP). Les autres clémentines de la même variété sont assez similaires en goût, mais ne sont pas cultivées au même endroit ni commercialisées à la même période. La clémentine Bekria et Nour viennent du Maroc et la Hermandina, d’Espagne.

La clémentine oroval est gros fruit orange vif avec une peau rugueuse. Elle est cultivée en Espagne. Elle a un goût acide, mais est très désaltérante.

La clémentine nules, est une clémentine de gros calibre avec une peau rugueuse comme la clémentine oroval, mais sa forme est légèrement aplatie. Sa chair est très juteuse et acidulée. Elle se cultive en Espagne

clementineComment la choisir ? La peau doit adhérer aux quartiers et le pédoncule être fermement attaché. Ne vous fiez pas à sa couleur, elle ne signifie puisqu’elle dépend du taux d’ensoleillement que la clémentine a pu recevoir. En revanche, utiliser vos autres sens, elle doit être parfumée, charnue et ferme au touché. Elle se conserve facilement six jours à l’air ambiant et dix jours au réfrigérateur.

La clémentine est un fruit riche en vitamine C et calcium. Pendant les longues journées d’hiver où le soleil pointe difficilement le bout de son nez, c’est un concentré d’énergie qui vous aidera à lutter contre la fatigue hivernale.

Astuces

La différence clémentine et mandarine est assez menue. De plus la clémentine, comme nous avons pu le voir, est née du croisement d’une mandarine avec un autre agrume, alors comment faire la différence. La clémentine, plus petite que la mandarine, est souvent préférée à sa comparse. La peau de la clémentine est plus fine, elle est plus facile à éplucher et généralement sans pépins. D’une taille plus petite et d’une couleur moins vive, elle est plus acidulée. En revanche la mandarine est plus sucrée et elle arrive plus tardivement sur les étals de marché.

Recettes

Vous voulez profiter de son parfum et de son énergie toute l’année. Et si vous tentiez une confiture de clémentine, la Gazette vous donne ses indispensables pour une confiture réussie.

Ingrédients

  • 1.3kg de clémentine
  • 750gr de sucre
  • 200gr d’eau
  • 1 citron

Préparation

  • Épluchez la moitié des clémentines et séparez les quartiers ;
  • Découpez en petits morceaux l’autre moitié des clémentines avec la peau.
  • Versez l’eau dans votre bassine en cuivre. Coupez le citron en deux et ajoutez-le, puis le sucre.
  • Chauffez à feu doux jusqu’à atteindre la température de 125°C.
  • Incorporez les clémentines dans le sirop et laissez cuire pendant 18 à 20 minutes tout en remuant.
  • Remplissez vos pots et placez les têtes en bas pendant 2 minutes. Laissez refroidir.

Vous êtes paré pour les coups de mou et les goûtés sucrés !



1 thought on “La clémentine”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :