Une bûche pour Noël

Une bûche pour Noël

La bûche est une tradition constante à Noël. Elle clôture le repas sur une note douce et sucrée. Elle séduit par sa forme et les multiples facettes qu’elle arbore selon les goûts et les envies. Cette année, si vous faisiez votre bûche maison.

Raconte-moi ton histoire

Avant d’être le gâteau que nous connaissons, la bûche était une offrande lors d’anciens rites païens. Cette tradition datant du Moyen-Âge, et présente dans de nombreux pays, était reliée au solstice d’hiver et la période de Noël.

A l’époque, la population brûlait une bûche dans l’âtre la veille de Noël. C’était une offrande aux dieux pour protéger la maison et ses habitants. Elle doit venir d’un arbre fruitier, censée garantir une bonne récolte. La bûche était parfois arrosée de vins afin d’assurer une bonne vendange ou de sel pour protéger des sorcières. Les tisons sont conservés pour préserver la maison de la foudre et les cendres répandues dans les champs pour permettre une bonne récolte.

Le tronc utilisé devait être assez gros pour se consumer pendant plusieurs jours, au moins trois, voire jusqu’à l’Epiphanie, selon les régions. Ces trois jours de combustion lui ont donné son nom de « trefouet » ou « tréfeu » en Normandie et d’autres régions, en latin « tres foci », « trois feux ».

Les premières bûches

Petit à petit, les grands âtres laissent leur place au poêle et la vie citadine. Le temps de la grande bûche placée dans la cheminée est révolu, mais on en installe une plus petite au centre de la table. Au fur et à mesure, apparaît un gâteau en forme de rondin imitant l’écorce. A l’instar de beaucoup de recettes, on ne sait pas exactement de quand date la première bûche et plusieurs hypothèses sont formulées, Antoine Caradot en 1879, un pâtissier lyonnais en 1898 ou encore Pierre Lacam en 1898.

Toutefois, ce gâteau symbole fait rapidement son nid au centre de nos tables. C’est un gâteau riche et gourmand. A la base, la bûche était composée d’une génoise sur laquelle était étalée de la crème au beurre et parfumé au café ou au chocolat, qu’on roulait ensuite pour lui donner la forme d’une bûche, qu’on recouvrait ensuite d’une fine couche de crème au beurre avec une poche munie d’une douille « chemin de fer » et où on pouvait ajouter des petits décors.

De nos jours, les recettes de bûche sont nombreuses. On en trouve de toutes sortes et pour tous les goûts. Les bûches ne sont plus simplement roulées, elles peuvent être réalisées dans des moules à cette effet et garnies de mousses de fruits, de gelées ou de crèmes. Plus légères et savoureuses, elles se dégustent aussi glacées.

Recette Bûche traditionnelle

Quelques recettes

Et si vous ne savez pas par où commencer, pas d’inquiétude, La Gazette a sélectionné trois recettes. Des recettes savoureuses et gourmandes pour vous régaler.

Saint Honoré
Passion noisette
Alphonso



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :