Plaisirs sucrés pour Mardi gras

Plaisirs sucrés pour Mardi gras

Le mois de février est parsemé de pauses gourmandes. Le 2 février, nous avons fêté la Chandeleur et ses traditionnelles crêpes. Dans quelques jours, il sera l’heure du Mardi gras et du joyeux carnaval qui l’accompagne.

Mardi gras, fête de l’abondance

carnaval veniseMardi gras est une fête chrétienne qui précède le Mercredi des Cendres et marque le début du Carême. Cette fête tombe donc un mardi, exactement quarante-sept jours avant Pâques, entre le 3 février et le 9 mars. Durant cette période, les chrétiens s’alimentent de façon frugale sans aliments d’origine animale.

Par conséquent, Mardi gras est le dernier jour où ils pouvaient manger « gras ». C’est un jour où on fête l’abondance. Tous les excès sont permis aussi bien alimentaire que vestimentaire. D’autre part, c’est aussi l’occasion des carnavals qui provient du latin médiéval, carne levare, « enlever la chair ».

D’ailleurs en France, nous avons de nombreux carnavals dont les plus connus sont ceux de Nice, Dunkerque et Granville. Vous connaissez sûrement le carnaval de Venise et ses masques colorés. Le carnaval de Binche en Belgique est même reconnu chef d’œuvre oral et immatériel de l’humanité par l’Unesco.

 

Des recettes pour Mardi gras

Aujourd’hui, de la fête religieuse, il ne reste que les gourmandises que l’on savoure. Ce jour-là, nous préparons généralement des recettes sucrées cuites dans la friture. Je vous propose un petit tour des spécialités du Mardi gras.

  • Pets de Nonne

Le plus souvent consommé dans l’Est de la France, les Pets de Nonne devraient leur nom à une religieuse qui les aurait inventés ou quelque chose dans ce goût-là. Le pet-de-nonne porte d’autres noms comme « beignet de vent ou soupir de nonne », il a aussi des noms moins reluisants. Préparé à base de farine, lait, sucre et jaune d’œuf, le pet-de-nonne est un beignet soufflé, saupoudré de sucre et de cannelle.

  • Bugnesmerveilles

Spécialité culinaire du Sud-Est de la France, les bugnes sont des beignets à base de farine, lait, beurre, levure, sucre, vanille et zeste d’orange. Les bugnes se dégustaient déjà à l’époque des Romains pendant le carnaval. Il existe deux types de bugnes, les lyonnaises, plates et croustillantes et les stéphanoises, rouges et moelleuses.

  • Merveilles

Partons de l’autre côté de la France, au Sud-Ouest pour découvrir les merveilles. Les merveilles sont similaire aux bugnes, mais préparés à partir d’une pâte très fine cuite dans du beurre chaud ou de l’huile. Les merveilles se savourent recouverts de sucre ou de miel selon vos goûts.

  • Beignet

Le traditionnel beignet peut être sucré ou salé et frit dans l’huile. Le beignet est une spécialité de Mardi gras qui date de la Rome antique où ils étaient déjà frits pendant les fêtes célébrant les calendes de mars. Ensuite, la préparation permettait d’écouler les stocks d’œufs et de lait avant le Carême. Aujourd’hui, les beignets se déclinent de diverses manières selon les goûts et les envies.churros

  • Churros

Pâtisserie espagnole, les churros se mangent souvent lors des fêtes. Les churros ont une forme de gros spaghetti enrobé de sucre que vous pouvez réaliser grâce un ustensile bien utile. Les churros sont croustillants à l’extérieur et moelleux à l’intérieur. Nous vous conseillons de les accompagner d’un bon chocolat chaud fondu pour encore plus de plaisir.

  • Gaufre

Dans un tout autre genre, la gaufre est un met typique de Belgique, des Pays-Bas, du Nord de la France, des régions alpines d’Italie et de Suisse romande. La pâte est légère et cuite entre deux plaques qui lui donne sa forme si particulière. Vous pouvez l’accompagner de sucre, de chocolat et pour les plus gourmands de crème chantilly.

  • Pancake

Dans certains pays anglo-saxons, on fête le Shrove Tuesday ou Pancake Tuesday, comme son nom l’indique, ce jour correspondant au Mardi gras, on mange des pancakes. Les pancakes sont crêpes épaisses typiquement anglo-saxonnes. Vous pouvez les accompagnés de confiture, de miel ou de sirop d’érable.

pancake

A quelle sauce allez-vous manger ce Mardi gras ? N’oubliez pas l’hiver n’est pas encore fini, il faut faire le plein de bonne humeur et de douceur.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :