Nos chers clients

Nos chers clients

Des années que nous vous suivons à travers vos suggestions, vos idées, et aussi vos attentes ! Des moments de partage de notre passion commune : la cuisine ! Et aussi quelques périodes où nous avons eu un peu moins de temps, parce qu’il fallait livrer vite, pour que vous tous : chefs ouvrant leur restaurant, participants à des concours, mamans préparant des anniversaires, ou impatients voulant vite tester de nouvelles recettes….soyez prêts derrière les fourneaux ! Nous sommes fiers aujourd’hui de réaliser la confiance que nos clients nous ont accordée depuis toutes ces années. Et ce n’est pas fini, loin de là…Un grand merci !



Témoignage de Monsieur Jean Pierre Schwartz (dpt 56) :

Retraité aujourd’hui, et passionné dès son plus jeune âge, c’est sa maman qui lui a transmis le « virus de la cuisine ». Grâce à ses origines méridionales et alsaciennes, et son métier de reporter photographe (qui l’a amené à beaucoup voyager), il adore cuisiner de préférence des produits de chez lui et de manière originale et raffinée.


MdC : Selon vous, les meilleurs restaurants en France ou dans le monde ?
JPS : Sur certains bateaux de croisière, avec l’étonnement et la satisfaction de trouver des produits frais quotidiennement et parfaitement cuisinés. Il y a aussi quelques restaurants labellisés « Restaurant du Terroir » comme le Victor Hugo à Lorient, ou bien encore Le Ruffé à Brest, le restaurant gastronomique de la Pointe Saint-Mathieu à Plougonvelin
MdC : Quel produit aimez-vous travailler en particulier ?
JPS : Les algues, les noix de saint Jacques vendues à la criée pour la « fête de la coquille » ! C’est à cette occasion que j’ai pu observer comment les ouvrir, comment les cuisiner, et j’ai développé ma propre technique ! Et pour le sucré…. la pomme ! Une tarte aux pommes sauvages croquantes « mais pas crues ! », avec une pâte bien ferme, un délice !
MdC : Et un que vous détestez ?
JPS : Le poisson pas ou mal cuit !
MdC : Si vous avez un repas sur le pouce à préparer ?
JPS : Sans hésiter, une plancha avec du poisson frais, cuit à l’unilatérale, et des légumes. Car en plus, j’habite à côté de chez Krampouz : LE fabricant de plancha.
MdC : Depuis quand connaissez-vous Meilleur du Chef et comment en avez-vous entendu parler ?
JPS : Depuis 2009. J’ai découvert le site en faisant des recherches sur le cacao et notamment les cacaos Barry.
MdC : Votre ustensile préféré sur le site www.meilleurduchef.com ?
JPS : La marmite et le sautoir inox de la gamme Performance, qui garde bien la chaleur, idéal pour cuisiner les moules notamment.
MdC : Un conseil ou une astuce que vous aimeriez transmettre ?
JPS : Utiliser des produits frais (et bretons de préférence). Je conseille également le mixeur Bamix Gastro 200, très pratique en cuisine. Et ma technique pour équeuter les fraises et faire les meilleures confitures
MdC : Pourquoi Meilleur du Chef ?
JPS : Je n’ai pas l’impression d’être un « simple » client, j’ai des réponses à chaque fois précises et rapides, je peux donner mon avis, il y a du partage. Des conseils, des recettes, du choix, du matériel de qualité, de la réactivité, que demander de plus ?!



Témoignage de Madame Blandine Brutel (Colorado Springs, US) :



blandine-brutel

MdC : Présentez-nous votre activité, votre profil ?
BB : Ancienne prof d’anglais qui n’aimait pas du tout cela… j’ai découvert l’univers de la gastronomie française en déménageant aux USA ! Ne pouvant trouver ce que j’avais l’habitude de manger, je me suis mise à le faire et à le peaufiner. A chaque fois que j’étais invitée, j’apportais quelque chose de bon et on me demandait mes recettes… ce qui m’a amenée à enseigner la cuisine ! Je donne donc des cours de cuisine familiale française (ainsi que quelques classes plus techniques, mais toujours dans la simplicité), dans le Colorado, Colorado Springs. Je n’ai jamais été dans une école culinaire et aime dire que je ne suis pas un chef, mais une maman qui cuisine !
MdC : Quelle est, à ce jour, votre meilleure expérience culinaire ?
BB : Quand j’ai voulu ouvrir une crêperie dans un centre commercial, j’ai dû étudier tout le monde de la crêpe et me suis prise de passion pour les crêpes. C’est ma classe préférée et j’adore aller en Bretagne pour encore améliorer ma technique.
MdC : Selon vous, le meilleur restaurant en France ou dans le monde ?
BB : Je ne vais malheureusement pas souvent au restaurant mais mon frère et ma sœur m’avaient offert un dîner chez Pierre Orsi à Lyon. Du début à la fin du repas, tout était parfait, exquis, gourmand, sans trop de fioritures, assaisonné parfaitement, en quantités raisonnables. Ne buvant pas d’alcool, même le cocktail de jus de fruits et la tisane étaient juste comme il fallait. Et les tuiles aux amandes et sorbets maison à tomber par terre ! Je m’en rappelle encore !
MdC : Quel produit aimez-vous travailler en particulier ?
BB : J’adore travailler le chocolat Callebaut, mais ironiquement, je n’en mange pas tant que ça. Je sais en revanche que ça fera plaisir aux autres !
MdC : Et un que vous détestez ?
BB : Les champignons. Je n’ai jamais aimé les champignons, ni le goût, ni l’odeur. J’en cuisine mais ce n’est vraiment pas mon plus grand bonheur.
MdC : Si vous aviez un repas sur le pouce à préparer, ce serait lequel (votre « inratable » en quelque sorte) ?
BB : Disons que j’ai 3 congélateurs, donc quand c’est sur le pouce, je décongèle mes petits plats maison ! Mais sinon, j’aime beaucoup faire une croûte au fromage avec mes restes de fromages et une petite salade.
MdC : Depuis quand connaissez-vous Meilleur du Chef et comment en avez-vous entendu parler ?
BB : Il y a déjà bien longtemps, mon frère m’avait dit qu’il commandait du matériel de cuisine sur un site bien sympa, mais je n’étais pas à fond dans la cuisine à ce moment-là. Et puis aux USA, quand j’ai vraiment commencé à acheter beaucoup de matériel pour mes cours ou pour la revente dans ma boutique, je me suis tournée vers MDC, surtout que je trouvais tout ce que je voulais sur le site, et même quand je ne peux pas trouver quelque chose, ma représentante préférée me les trouve 😉 ! C’était donc en 2012.
MdC : Votre ustensile préféré sur le site www.meilleurduchef.com ?
BB : Il y en a trop ! Mais je dirais que j’adore la mini-cuillère amuse-bouche Patience. Cette cuillère fait toujours fureur quand je la place sur le côté de mes petites verrines. Je dois quand même aussi dire que j’adore le siphon ISI et le kit Flexipat pour faire mes géants gâteaux !
MdC : Une recette préférée sur le site www.meilleurduchef.com ?
BB : La bûche fraises et champagne. Cette recette donne un résultat très classe ! Par contre je fais une couverture en chocolat plutôt que fraise.
MdC : Un conseil ou une astuce que vous aimeriez transmettre ?
BB : En tant que femme, j’ai une règle : je ne m’achète pas de bijoux, je ne m’achète pas de sacs à main, peu de vêtements, mais du coup, j’ai le droit à beaucoup de gadgets de cuisine ! Il faut savoir faire des choix dans la vie, et pour moi, Meilleur du Chef est mon lieu de shopping (dangereux parfois quand même…) !
MdC : Pourquoi Meilleur du Chef ?
BB : Le choix des produits, les prix et le service clientèle.



Témoignage de Monsieur Philippe Le Bigot, Restaurant le M à Brest (dpt 29) :



philippe-le-bigotMdC : Présentez-nous votre activité, votre profil ?
PLB : Je me présente Philippe Le Bigot Chef et propriétaire du Restaurant gastronomique “Le M” à Brest depuis 7 ans. J’ai commencé par un apprentissage dans un traditionnel, puis j’ai évolué pendant 20 ans dans différents établissement pour me construire une identité. L’arrivée en 2012 d’une étoile Michelin, a été une belle récompense.
J’ai une cuisine gourmande, colorée, sucré-salé mais subtile. J’aime mélanger les produits locaux avec des saveurs d’ailleurs, des épices et des fruits exotiques.
MdC : Quelle est, à ce jour, votre meilleure expérience culinaire ?
PLB : Les crêpes de ma maman !! Elle fait partie d’une génération qui cuisine beaucoup (et cultive ses légumes dans son jardin) !
MdC : Selon vous, le meilleur restaurant en France ou dans le monde ?
PLB : Pas facile, tous ont une identité particulière, mais n’ayant eu la chance d’avoir pu tous les découvrir, je ne porterai pas un avis final…
MdC : Quel produit aimez-vous travailler en particulier ?
PLB : Les poissons, il est vrai qu’ici au bout de la Bretagne nous sommes gâtés par la mer: diversité et produits de première fraicheur (il arrive que les pêcheurs m’appellent directement s’ils ont levé de gros bars, lieux jaune, turbots…).
MdC : Et un que vous détestez ?
PLB : Le rognon.
MdC : Si vous aviez un repas sur le pouce à préparer, ce serait lequel (votre « inratable » en quelque sorte) ?
PLB : Une belle assiette de langoustines avec un peu de mayonnaise
MdC : Depuis quand connaissez-vous Meilleur du Chef et comment en avez-vous entendu parler ?
PLB : Depuis que j’ai ouvert le M, donc 7 ans, je trouvé ce site sur internet lors d’une recherche de produits et de couteaux.
MdC : Votre ustensile préféré sur le site www.meilleurduchef.com ?
PLB : Les couteaux et beaucoup d’autres choses mais c’est un des ustensiles que j’ai acheté le plus sur le site.
MdC : Une recette qui vous inspire sur le site www.meilleurduchef.com ?
PLB : Bonbons caramel et citron jaune
MdC : Un conseil ou une astuce que vous aimeriez transmettre ?
PLB : Soyez gourmand ! Sachez goûter et apprécier ce que vous faites !
MdC : Pourquoi Meilleur du Chef ?
PLB : Facile, rapide et efficace !!!! L’équipe est à l’écoute et réactive.



Témoignage du Chef Cédric Béchade, l’Auberge basque à Saint-Pée-sur-Nivelle et L’Hostellerie de Plaisance à Saint-Émilion :



Cedric_Bechade
MdC : Quelle est, à ce jour, votre meilleure expérience culinaire ?
CB : Mon premier dîner au restaurant Alain Ducasse à Paris, où je travaillais. Mais aussi chez Marc Veyrat, Martín Berasategui, Anne Sophie Pic et chez mon ami Yoshi Takazawa en 2008, j’ai eu de grands frissons.
MdC : Selon vous, le meilleur restaurant en France ou dans le monde ?
CB : Impossible de répondre à une telle question, notre métier est tellement subjectif ! J’ai un principe : c’est bon ou c’est mauvais, j’aime ou je n’aime pas, c’est bien réalisé ou mal réalisé. L’essentiel est de manger sainement, grand défaut de notre époque actuelle à ma grande tristesse ! Cela demande du temps d’être suffisamment cultivé pour exprimer un sentiment culinaire. Manger est vital mais déguster est un plaisir, comme celui de déguster une vraie pomme comme chez notre maraîcher dans le Gers ! Il faut remplir sa vie de moments vécus, ceux que je viens de vous décrire, je les déguste encore en souvenir.
MdC : Quel produit aimez-vous travailler en particulier ?
CB : J’aime les très bons produits qui ont un vrai goût, nous n’en trouvons pas assez car ils sont cultivés avec raison et respect : le petit pois, la tomate, le citron, le turbot, les chipirons, le cochon Ibaïona.
MdC : Et un que vous détestez ?
CB : Pas beaucoup car la nature fait de très belles choses ! J’ai du mal avec le lièvre qui est un produit pas très subtil mais avec de la personnalité.
MdC : Si vous aviez un repas sur le pouce à préparer, ce serait lequel (votre « inratable » en quelque sorte) ?
CB : Maquereau en escabèche de vin rouge, Tomate farcie à la marjolaine cuite sur un riz pilaf, Paris Brest.
MdC : Depuis quand connaissez-vous Meilleur du Chef et comment en avez-vous entendu parler ?
CB : Depuis 2008 en cherchant un fournisseur pour l’Auberge Basque.
MdC : Votre ustensile préféré sur le site www.meilleurduchef.com ?
CB : Le four à eau Cuisson sous-vide Suprême et le rondeau M’Cook Ø 24 cm de chez Mauviel.
MdC : Une recette préférée sur le site www.meilleurduchef.com ?
CB : La recette de la tarte fromage blanc
MdC : Un conseil ou une astuce que vous aimeriez transmettre ?
CB : Toujours avoir un citron dans son frigo et quelques épices conservées dans une boîte hermétique à l’abri de la lumière. Ne salez pas trop et toujours en début de cuisson, s’il y a excès de sel, vous ne sentirez plus le goût.
MdC : Pourquoi Meilleur du Chef ?
CB : Car il y a en permanence la volonté de recherche du bon produit répondant aux attentes des professionnels et des particuliers.




Pour le Restaurant le V dans le célèbre palace parisien Four Seasons George V :
« Meilleur du Chef est toujours à la pointe des nouveautés et toujours disponible pour nous aider dans nos besoins. »
Et n’oublions pas non plus Madame Laure D. de Biarritz…(les chocolatiers du Sud-Ouest n’ont qu’à bien se tenir) ! Toute l’équipe se tient naturellement à votre disposition pour goûter vos créations « maison », vous nous en ramenez quand vous voulez 😉
Monsieur Ginières, participant au concours de boudin à Ciboure, qui nous a fait le plaisir et l’honneur de nous faire goûter ses réalisations en nous les emmenant directement au dépôt !
Merci à Yves Fresquet, à Christelle Brua, Restaurant Le Pré Catelan – Lenôtre, à Fabrice Idiart, chef du Restaurant Ilura à Saint Jean de Luz, à Nora (fan de Chef Philippe et qui a testé bon nombre de ses recettes !), à Monsieur Michel B. de Sermange (nous en sommes à 21000 petits pots !), à Monsieur Pierrick M. d’Ivry, à Monsieur Jean-jacques L. de Capestang…
Merci pour vos idées, vos photos (parfois), vos messages juste pour nous dire : « merci, parce que quand tout va bien, il faut aussi le dire ! » et vos sourires au téléphone !

Tous ceux qui, d’ici ou au-delà des frontières (jusqu’au pays du Soleil Levant : Mr Moreul) mais aussi Shi Ping Li (Chine), Sangyong Kim (Corée du Sud), Monsieur Ibanez (Dakar), nous font aimer notre métier et nous donnent envie de continuer !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *