Les Rencontres culinaires de Chantal : Françoise Mutel

Les Rencontres culinaires de Chantal : Françoise Mutel

Portrait du Chef Françoise Mutel

Peu de femmes trouvent leur place dans le milieu de la gastronomie française; pour ce nouvel épisode de rencontre avec un Chef, Assiettes Gourmandes vous emmène à la rencontre de Françoise Mutel, Chef autodidacte passionnée à la tête du restaurant étoilé La Maison dans le Parc en plein cœur de Nancy.

Assiettes Gourmandes : Françoise, c’est plutôt rare de voir une femme à la tête d’une brigade, comment en êtes-vous arrivée là ?

Françoise Mutel : J’ai toujours été une grande passionnée de cuisine, et mon plus grand plaisir est de manger au restaurant. Je suis une dingue de cuisine, j’adore les bouquins de cuisine, j’adore les blogs, je suis fan d’Assiettes Gourmandes depuis le début… [rires], j’adore aussi « Very easy kitchen » entre autres…
Avec mon mari nous avons ouvert en 1983 un Bar à vins, « Le Ban des vendanges » à Nancy tout près de la Gare. Pour accompagner les vins, je préparais des salades, tartes, tapas, mais comme la clientèle était très masculine il a vite fallu des plats plus conséquents et je me suis mise à cuisiner davantage. Nous étions 2 autodidactes mais avons fini avec une toque au Gault&Millau en 1989 avant d’arrêter en 1990.
J’ai alors été directrice des ventes chez Max Mara mais le milieu de la cuisine me manquait énormément, l’idée d’ouvrir à nouveau quelque chose nous trottait dans la tête mais il fallait trouver l’endroit!
C’est mon mari qui a trouvé en 2007, « La Maison dans le Parc » idéalement situé près de la Place Stanislas et avec un Parc magnifique. Là, grosse angoisse, pendant 1 an j’ai effectué plusieurs stages pour me remettre en selle : chez Alain Passard, Lionel Levy… j’ai perdu 12 kg en 1 mois ! Puis j’ai pris confiance en moi !

AG :A l’origine, d’où vient votre passion pour la cuisine ?

FM : Ma grand-mère cuisinait beaucoup et j’étais une grande gourmande, je crois que c’est le point de départ…

AG : Y a t’il un plat de votre grand-mère qui vous a particulièrement marqué ?

FM : Oui, une sauce aux herbes vraiment goûteuse ; je la sers d’ailleurs au restaurant, froide, pour accompagner un tartare de poisson.

AG : Comment caractérisez-vous votre cuisine ?

FM : Ma cuisine est pleine de saveurs, j’aime ce qui a du goût. La présentation est importante mais la priorité c’est le goût, et le produit.

AG : Parmi vos Chefs préférés, il y a…?

FM : Akrame, j’adore, David Toutain, Sang-hoon Degeimbre, Thierry Drapeau, Cyril Leclerc… J’essaie de faire les tables recommandées par Assiettes Gourmandes… et c’est vrai, j’adore ! [rires]

AG : Quels sont vos ingrédients favoris ?

FM : La coriandre et le gingembre. J’adore faire des bouillons parfumés.

AG : Quel plat vous fait craquer ?

FM : Les poissons en général… avec des bouillons, c’est léger, j’aime beaucoup.

AG : Etes-vous bec salé ou bec sucré ?

FM : Plutôt bec salé mais je ne terminerai jamais un repas sans dessert.

AG : 2 ingrédients dont vous ne pourriez pas vous passer ?

FM : Le pain et le beurre.

AG : Qui cuisine à la maison ?

FM : C’est moi ! Des choses pas vraiment compliquées, genre quiche, tarte aux pommes, choucroute, couscous… Je suis aussi fan des râpées de pommes de terre.

AG : Si vous deviez partir sur une île déserte, quel(s) ustensile(s) emmèneriez-vous ?

FM : Mes couteaux. Ils ne sont jamais en cuisine, toujours dans une mallette ; j’ai la particularité d’être ambidextre, mes couteaux sont très personnels.
J’emmènerais aussi ma cuillère perso pour goûter !

AG : Donnez-nous un exemple d’un moment fort en émotion.

FM : L’obtention de ma 1ère étoile bien sûr, je ne m’y attendais pas du tout !
J’étais en république Dominicaine avec mes petits enfants et là je vais sur le Blog « Assiettes Gourmandes »… et je vois le nom de mon restaurant qui décroche 1étoile au Michelin. J’ai hurlé dans le lit, il n’était que 7 heures du matin là-bas… ! C’était un moment d’émotion énorme, mes petits enfants ne comprenaient pas ce qu’il se passait… et une belle histoire qui me liait un peu plus à mon blog préféré !
J’étais super heureuse pour toute l’équipe et pour la ville de Nancy puisque je suis aujourd’hui la seule à avoir une étoile.

AG : Est-ce difficile d’être une femme dans ce métier ?

FM : Il faut savoir s’imposer, mais ça se passe très bien.Je suis respectée et j’ai confiance en moi. Je suis exigeante envers moi-même, je suis une acharnée du boulot.

AG : Les vacances pour vous, c’est… ?

FM : En fonction des restaus ! J’aime aller là où il y a des bons restaurants, manger au restaurant me permet de m’évader, c’est mon trip 😉
Sinon, j’aime la Thaïlande, le Brésil, Miami, Saint-Domingue car mes enfants sont là-bas…

AG : Un souhait pour le futur ?

FM : M’entourer de personnes ayant la même passion que moi et qui puissent reprendre les rênes de la Maison.

AG : Une astuce à partager avec les lecteurs ?

FM : Dans une purée de pommes de terre j’ajoute toujours une gousse d’ail écrasée dans l’eau de cuisson que je laisse ensuite avec les pommes de terre.
Et puis comme j’aime parler cuisine, voilà d’autres astuces : toutes mes cuissons sont faites au beurre clarifié, le goût est incomparable.
Pensez aussi à toujours « détendre » les viandes après cuisson, elles seront beaucoup plus tendres et juteuses, on ne le répète jamais assez !

AG : Vous êtes maman de 3 grandes filles, est-ce qu’elles cuisinent ?

FM : Oui toutes les 3, elles ont eu l’éducation du goût depuis toutes petites. Par contre quand elles sont à côté de moi j’ai du mal à les laisser cuisiner, c’est plus fort que moi, je veux faire ! Mais comme elles sont loin, elles m’appellent souvent pour des recettes, et c’est génial !

AG : Merci Françoise pour votre chaleureux accueil, et merci d’être une grande Fan d’Assiettes Gourmandes ! Très bonne continuation… et vive la Gastronomie !

Et pour nos lecteurs, voici un compte rendu d’un repas chez Françoise Mutel.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *