Les courges

Les courges

Avec l’arrivée de l’automne et de l’hiver, les courges ont fait leur apparition sur les étals des marchés. Dès que le soleil décline et le froid se fait sentir, elles nous honorent de leurs couleurs chaleureuses et égayent notre cuisine. Du reste, leurs saveurs douces se marient avec de nombreux mets.

Un peu d’histoire

Originaire d’Amérique Centrale, les premières courges étaient assez pauvres en chair et servaient de contenants ou encore d’instruments de musique. Les Péruviens mangeaient principalement les graines. Au fil du temps, leur taille a augmenté et l’utilisation de la chair s’est fait plus volontiers.
Cependant ce n’est qu’en 1492 que Christophe Colomb découvre les courges qui le séduisent par leurs grandes capacités de conservation, fort utile lorsqu’on parcoure les mers. C’est en Europe qu’elles prennent différentes formes.
Finalement Antoine Nicolas Duchesne, agronome du Jardin du Roi à Versailles, a entrepris de répertorier et classifier plus d’une centaine de courges du genre Cucurbita. Et en 1860, c’est au tour de Charles Naudin de contribuer à distinguer plusieurs espèces de potirons.

potironLes courges font partie de la grande famille des cucurbitacées qui compte pas moins de 800 espèces, regroupées en trois familles:
– Les potirons et potimarrons font partis de la famille Cucurbita maxima
– Chez la famille Cucurbita pepo, on retrouve la courge spaghetti, le pâtisson, et lacitrouille
– La courge butternut et d’autres copines seront chez la famille Cucurbita moschata

Quelques généralités

Les courges peuvent avoir des apparences et des tailles variées. Elles poussent pendant l’été et on les trouve dans notre cuisine d’octobre à janvier.
Pour les choisir, si elles sont entières, préférez celles qui possèdent une partie de leur pédoncule et faites attention que l’écorce ne soit pas fissurée ou abimée. De plus, elles se conservent très bien, jusqu’à 6 mois, à l’abri de la lumière et dans un endroit bien ventilé.
Si, vous les achetez déjà prédécoupées, la chair doit être d’une couleur uniforme. Dans ce cas-là, conservez-les au réfrigérateur et pas plus de trois jours.

Quelques variétés de courges :

  • Le potiron rouge vif d’Etampes, originaire d’Etampes en Essonne, c’est la variété la plus cultivé en France. Ce potiron de couleur rouge orangé a un aspect volumineux et plutôt aplati avec de larges côtés.
  • Le potimarron est plus petit que le potiron. Il tire plutôt vers le rouge et sa chair a un petit goût de châtaigne.
  • La courge spaghetti est plus allongée et sa couleur varie entre le blanc et le jaune. Sa chair particulière donne longs filaments comme les spaghettis.
  • La courge butternut est aussi appelé Doubeurre. De forme allongée, elle est riche en eau et son goût de noisette est doux en bouche.
  • Le pâtisson a une forme circulaire originale. Il a un léger goût d’artichaut.

Propriétés nutritives

D’un point de vue nutritionnel, les courges sont très intéressantes. Riche en eau, elles sont peu caloriques et très nourrissantes. Selon les espèces, elles sont plus ou moins fournies en fibres. De plus, elles sont riches en bêta-carotène et en vitamine A. Cette dernière contribue au bon équilibre de la peau et de la vision. 100 gr de potiron apporte 42.71% des apports nécessaire.potiron

Le saviez-vous ?

On confond souvent la citrouille avec le potiron. Pourtant, la citrouille ne fait pas parti de la même famille, Cucurbita pepo pour la citrouille et Cucurbita maxima pour le potiron. Elle est plus ronde et plus orange vif. Elle est très populaire aux Etats-Unis où elle est souvent sculptée pour Halloween en forme de Jack o’Lantern. Néanmois, on pense souvent que sa chair est moins savoureuse alors Louise Gagnon a décidé de faire aimer cette cucurbitacée sur son blog, Ma citrouille bien aimée.

Les astuces de la Gazette

Tout est bon dans le potiron ! Ne jetez pas les pépins de courge. Vous pouvez les faire blanchir après les avoir rincées et, ensuite, les faire griller à la poêle ou au four avec du sel et des épices. Comment régaler vos invités à l’apéritif.

Comment les consommer ?

C’est bien beau de discourir sur la courge, mais comment peut-on la manger. De l’entrée au dessert, la courge se cuisine de bien des façons. Au four avec un filet d’huile et quelques épices, simples et efficaces. Pendant l’hiver, on apprécie souvent une petite soupe, réchauffez-vous donc avec un velouté de potiron accompagné de truffe noire. Plus enclin à de la douceur ? La célèbre Pumpkin pie saura vous faire fondre. Cependant si vous souhaitez découvrir d’autres courges que le potiron, la Gazette vous propose d’aller faire un tour chez la courge spaghetti à cuisiner façon carbonara. Enfin pour les amateurs de boissons chaudes, donnez un goût d’automne à votre café en réalisant un pumpkin spice latte.

 

pumpkin piepumpkin spice latte

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *