La Grenade

La Grenade

La grenade est un des plus anciens fruits que nous connaissons. La grenade est récoltée depuis des millénaires au tour du bassin méditerranéen. Son parfum subtil apporte brin de fantaisie et d’exotisme à vos assiettes.

Histoire

Tout commence en Perse où pousse un arbre appelé le grenadier. C’est un bel arbre aux fleurs écarlates et aux feuilles luisantes qui pourrait vivre jusqu’à deux cents ans et atteindre les six mètres de haut. Le grenadier a été introduit à Rome où le fruit, la grenade porte le nom de Punica granatum. Punica pourrait se rapprocher de Puniceus qui signifie rouge écarlate et Granatum des multiples graines dont est composé la grenade. Ensuite, le grenadier est introduit en Espagne par les Arabes et donna son nom à la ville de Grenade. Enfin, les Espagnoles l’emmenèrent en Amérique et aux Antilles lors des découvertes du continent.

La grenade est un fruit hautement symbolique. C’est un fruit associé à la vie, la fertilité et la sexualité chez de nombreux peuples comme en Chine. En Égypte, c’est un symbole d’ambition ou de prospérité. Le fruit est mentionné dans de nombreux récits religieux. Il a été émis aussi la possibilité que le fruit défendu cueilli par Eve puisse être une grenade.

grenadeGénéralités

Aujourd’hui, la grenade est toujours cultivée dans le bassin méditerranéen, comme en Turquie, Espagne, Israël, mais aussi en Asie, comme en Afghanistan, en Chine ou encore au Japon. Il existe de nombreuses variétés qui dépendent beaucoup du pays producteur et du terroir, la Wonderful en Israël ou la Tendrar en Espagne. Vers juin et juillet, le grenadier voit ses branches se couvrir de fleurs rouge vif et les fruits sont ensuite cueillis au début de l’automne, la grenade est disponible sur nos étals d’octobre à mars.

La grenade est un fruit en forme de pomme qui a une couleur de verte à rouge sombre à maturité. C’est un fruit climatérique, c’est-à-dire qu’il ne mûrit plus une fois cueilli. La grenade est composée de nombreuses graines, appelées arilles et enveloppées d’une pulpe rose grenat, juteuse, sucrée et légèrement acidulée.

Pour bien choisir la grenade que vous allez déguster, privilégiez les fruits aux belles rondeurs et lourds. Plus le fruit est lourd, plus la pulpe est juteuse. La grenade doit d’une couleur brun orangé, voire rouge avec une peau lisse et brillante. Elle se conserve assez bien jusqu’à dix jours à l’air libre.

Bienfaits

Ce fruit rond est porteur de nombreux bienfaits. Les graines sont riches en antioxydant qui sont exponentiels si le fruit est pressé entièrement, elles contiennent aussi de nombreux nutriments comme la vitamine C ou la vitamine B. La grenade aiderait à améliorer la circulation sanguine et donc prévenir les facteurs de risque des maladies cardiovasculaires. De plus, l’amélioration du flux sanguin permettrait aussi une meilleure récupération après le sport. Elle aurait aussi des vertus pour retarder la progression de certains cancers comme le cancer de la prostate ou le cancer du sein. Enfin, elle serait bénéfique sur les troubles neurologiques. La grenade est l’un des aliments les plus sains et les bienfaits prouvés sont encore nombreux.

cupcakeRecette

Après vous avoir donné tant envie de savourer ce fruit bienfaiteur, comment pouvez-vous le manger. Généralement, la grenade se consomme crue. Les graines peuvent relever une salade, il suffit de couper le fruit en deux et détacher les graines. Vous pouvez aussi passer les graines au mixeur pour en faire un jus savoureux. La grenade accompagne très bien dans une sauce ou passer quelques secondes à la poêle pour déglacer une viande ou un poisson. Son parfum doux et subtil se marie parfaitement avec des recettes salées comme sucrées.

Un peu de culture

LES GRENADES

Dures grenades entr’ouvertes
Cédant à l’excès de vos grains,
Je crois voir des fronts souverains
Éclatés de leurs découvertes !
Si les soleils par vous subis,
Ô grenades entre-baillées,
Vous ont fait d’orgueil travaillées
Craquer les cloisons de rubis,
Et que l’or sec de l’écorce
À la demande d’une force
Crève en gemmes rouges de jus,
Cette lumineuse rupture
Fait rêver une âme que j’eus
De sa secrète architecture.

Extrait de « Charmes », Paul VALÉRY



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :