Articles

La banane

La banane est produite dans les régions tropicales ce qui permet d’en consommer tout au long de l’année



banane

 Un peu d’Histoire :

Les bananes trouvent leur origine dans une zone qui va de l’Inde au Sud de la Chine, de Taiwan jusqu’au Nord de l’Australie et la Polynésie via les Philippines, l’Indonésie et la Nouvelle guinée.
Avant que l’homme ne la cultive, la banane ne mesurait pas plus de 8 cm et était impropre à la consommation car elle ne contenait que des graines.
On se servait surtout de son tronc pour fabriquer des cordages et de ses feuilles séchées en guise de vêtements ou de pagnes.
On suppose que la domestication de ce fruit remonterait à 10000 ans car des traces de cultures bananières auraient été retrouvées dans les hauts plateaux de Nouvelle Guinée ou on se met à la domestiquer sous le nom de « banana » en langue bantou (doigt).
Six cent ans avant Jésus Christ, on fait mention de la banane dans certains textes bouddhistes .
Bouddha considérait le bananier comme un symbole du Paradis perdu, de la fragilité des choses du fait que sa partie supérieure meurt après avoir fructifié.
Les chinois vont eux aussi se mettre à la cultiver et les croisements opérés par l’homme vont la faire évoluer vers une abondance de variétés.
Ce sont les conquérants de l’Islam qui vont l’importer en Palestine puis les cultures essaimeront jusque dans toute l’Afrique ou va se développer la banane–légume ou banane Plantain.
Cette banane africaine géante (25 à 40cm) à la différence de sa cousine fruit, plus petite, ne se consomme que cuite.
Un peu plus tard les Portugais lors de la conquête du Nouveau Monde, implanteront les premières bananeraies vers les Caraïbes et l’Amérique centrale.
Ce qui explique que l’explosion de ce fruit soit liée à la pratique de l’esclavage et à un commerce axé sur l’exploitation des plus pauvres.
La plupart des européens qui ne voyageaient pas, ne découvriront et goûteront la banane qu’avec l’avènement du bateau à vapeur qui favorise le transport des marchandises lorsqu’en 1870, les compagnies bananières décident d’inonder le marché européen. Depuis 50 ans, on la retrouve partout sur nos tables.

Quelques généralités:

La banane est un fruit de la famille des Musacées, issue du bananier, qui n’est pas un arbre mais une plante herbacée à larges feuilles et à croissance prodigieuse.
L’évolution naturelle, ainsi que les croisements entre différentes variétés, ont donné le jour à des espèces sans graines, plus appréciées par le consommateur.
Il en existe plus de mille variétés, minuscules ou très grosses, comestibles ou non.
Certaines sont considérées comme des fruits (banane-dessert), d’autres comme des légumes (banane plantain).

  • Cavendish : la plus répandue dans les pays industrialisés mesurant de 15 à 17cm (Canaries, Amérique Centrale, Antilles)
  • Poyo : la plus courante sur nos tables en France,  banane dessert (Antilles, Côte d’Ivoire, Cameroun)
  • Banane dessert : exotique, très sucrée, toute petite (8 à10cm), provenance Colombie, Mexique.
  • Figue pomme : banane dessert, exotique. Fruit très rond, très sucré, à la saveur très relevée. Peu importé en France car trop fragile. Provenance : Antilles.
  • Banane rose : peau rouge-rosé, chair blanche, très parfumée (Mexique, Côte d’ivoire, Antilles)
  • Plantain (Musa Paradisiaca) : banane à cuire moins sucrée que la dessert, à chair fibreuse et riche en amidon (Costa Rica, Equateur, Colombie, Martinique, Côte d’Ivoire).

banane-epluche
La plantain s’appelle selon les zones du monde :

  • Banane cochon
  • Banane farine ou banane jaune dans les Antilles
  • Banane Poingo en Nouvelle Calédonie

Il faut savoir que la récolte ou fanaison s’effectue en coupant le régime complet de bananes avant maturité car elles mûrissent très mal sur le pied.
Les régimes sont conditionnés dans des bateaux frigorifiques spécialisés «  des bananiers ».
Cueillies la veille, les bananes sont stockées dans des cales réfrigérées pour empêcher un mûrissement trop précoce.
Une fois arrivées sur site, on les entrepose dans des chambres de maturation hermétiques à une température constante de 14°C.
C’est ainsi qu’elles vont se développer, blondir et prendre une saveur sucrée délicieuse.
Avec le riz, le blé, le maïs, la banane est une des principales cultures vivrières du monde. En France, c’est le fruit le plus consommé avec la pomme et l’orange.


banane-regime

Propriétés nutritives :

D’un point de vue alimentaire, la banane est très nourrissante, sa richesse en glucides, en vitamine C lui confère une valeur hautement énergisante.
Aussi bien recommandée pour se restructurer après un effort que pour favoriser la croissance des tous petits (90 kilocalories pour 100 gr-à titre indicatif la pomme : 52 kilocalories pour 100 gr).
Riche en fibres, la banane agit sur le transit intestinal et une consommation régulière a des effets laxatifs certains.
Fructose, glucose et sucrose combinés avec ces fibres apportent à l’organisme une énergie suffisante pour un entrainement sportif soutenu, c’est la raison pour laquelle c’est le fruit préféré des athlètes.
La banane en version séchée et déshydratée est trois fois plus énergétique que fraîche (285Kcal/100gr).
On lui reconnait également des vertus curatives. Dans les Andes, la peau de banane était traditionnellement appliquée sous forme de cataplasmes sur les plaies pour purifier le derme.
Riche en fer, elle permet de lutter contre l’anémie en stimulant la production d’hémoglobine.
Riche en potassium, elle augmente le pouvoir de concentration et limite le stress car elle contient du tryptophane, un relaxant émotionnel naturel. Riche en vitamines B6, B12 elle soutient les carences en nicotine du fumeur abstinent en apaisant le système nerveux.
Plus intéressant encore, manger des bananes régulièrement contribuerait à réduire le risque de crises cardiaques de 40 % !


Le saviez vous :

Dans la France des années 1930, c’est la danseuse afro-américaine Joséphine Baker qui va populariser ce fruit en dansant frénétiquement le charleston sur scène, presque dénudée, avec seulement une ceinture de bananes plantain sur les hanches.
Pendant l’époque Hippie, les adeptes du « Peace and Love » fumaient des peaux de banane, moins chères que le LSD.
Autre fait historique marquant, pendant la guerre froide, la banane était pour les populations des pays de l’Est, le symbole de l’Occident riche et opulent.
En URSS, on faisait même la queue dans les boutiques dès qu’une livraison de bananes était annoncée, pour se procurer cette denrée rare.
En Allemagne, c’était un aliment de luxe si prisé qu’on le réservait à ses hôtes de marque. Las des privations, on raconte qu’à la chute du mur de Berlin en 1989, les premières denrées alimentaires inédites que convoitaient les allemands de l’Est étaient des bananes.
La banane est employée dans l’élaboration de bières locales en Afrique de l’Est, boissons alcoolisées issues de la fermentation du fruit (kasiksi au Congo, mbege en Tanzanie, urwagwa en Ouganda).
En Inde, elle est hautement symbolique et rattachée aux enseignements de la déesse Kali. La banane, fruit de l’Arbre de vie et de la connaissance est l’allégorie du Bien et du mal dans certains textes sacrés bouddhistes ou du Coran.
Pour transcender ses doutes et les appréhensions sur la finalité de l’existence, l’homme a besoin de force et de foi qu’il pourra trouver en absorbant un breuvage à base de banane, de lait et de miel.
Ce breuvage permet alors d’entrevoir les choses invisibles, vaincre les dualités et d’adopter le savoir.

Expressions :

«avoir la banane» : avoir la forme et le sourire

«Ne pile pas le mil avec une banane mûre» – Proverbe africain


Les astuces de Sandrine

Plus elle est verte, plus la banane, conservée à température ambiante, poursuivra sa maturité.
Il est en revanche déconseillé de la conserver à des températures inférieures à 12°C car elle noircit très vite, donc pas de réfrigérateur !







Article precedent

Le melon

Article suivant

La groseille





0 Commentaire


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>


A lire egalement

Le melon

C’est le faux fruit de l’été par excellence, symbole de convivialité et de fraîcheur, cousin de la pastèque.  Un...

25 February 2015