Food Pairing : quand le chocolat et le bacon se disent oui !

Food Pairing : quand le chocolat et le bacon se disent oui !

 

Etes-vous de ceux qui aiment vivre de nouvelles expériences culinaires ? De véritables chefs-alchimistes gastronomiques qui testent une infinité de combinaisons différentes pour que la mozzarella et le café finissent par se passer la bague au doigt ? Alors le Foodpairing est fait pour vous ! Ce marieur en série a uni des aliments qui n’avaient à priori rien en commun et qui ont – pourtant – brillamment réussi leur vie de couple. Présentation.
 

Le Foodpairing, une aventure gustative qui dure grâce à un algorithme complexe…

Si elle émerge récemment pour le grand public français, cette tendance qui consiste à former des combinaisons inédites de saveurs existe depuis 2007 ! Elle trouve son origine dans la science, qui étudie notre perception des saveurs autour des 5 sens : la vue pour le mélange des couleurs, l’ouïe et le toucher pour celui des textures, l’odeur pour celui des arômes et évidemment le goût pour les saveurs. Tout se mêle, se connecte pour donner un résultat inédit, inattendu qui séduit. Puis, elle détermine le profil aromatique de chaque ingrédient et tisse des liens entre des ingrédients aux caractéristiques similaires auxquels on n’aurait pas spontanément pensé.

fraise

Carte d’identité aromatique de la fraise

Si l’on se fie à la carte d’identité aromatique de la fraise (voir ci-dessus) elle serait à dominante fruitée, (ce qui ne nous surprend pas) mais renfermerait aussi des accents de fromage ! Viennent ensuite des saveurs qualifiées de vertes, rôties, épicées couronnées de notes d’amandes et de citron.

analyse-fraise

Synthèse du résultat de l’algorithme servant à identifier les similitudes entre les ingrédients

Cette carte d’identité sert de base à tous les mariages gustatifs à venir. Les saveurs déterminées vont servir à détecter des ressemblances entre différents ingrédients et tisser des liens entre eux dans une recette innovante ! Des algorithmes se mettent ensuite en marche pour identifier les mariages les plus improbables mais les plus réussis en termes d’alliance de saveurs. Dans le cas de la fraise par exemple, sa saveur de type « grillée » la rapproche du chocolat. Cette alliance bien connue est déjà souvent dégustée sous la forme de fondue au chocolat. Par contre, plus surprenant, les accents de fromage de la fraise la rapprocheraient du parmesan et son côté citronné du basilic. Tiens tiens…

association-fraise

Alliance réussie entre la fraise et divers ingrédients inattendus
Et ce n’est pas tout, voici tous les prétendants potentiels de la fraise. Le café, la tomate, le melon, les moules… Les moules et la fraise formeraient ainsi un mariage culinaire heureux… Qui l’eut cru ?

 

Quelques exemples de mariages réussis

 

Pour qui craque le chocolat noir ?

analyse-chocolat

La sauce soja, le bœuf, le bacon, le crabe, et la mozzarella semblent filer le parfait amour avec le chocolat noir. Ça vous donne des idées ?

 

Pour qui le zeste de citron se couperait en quatre ?

analyse-citron

Le zeste de citron. Très utile dans les pâtisseries, les thés, les boissons fraîches, il se marie également parfaitement avec la framboise, le brie, la cannelle, le poisson, le piment… de nouvelles recettes vous viennent déjà en tête ?

 

Pour qui rougissent les tomates cerise ?

analyse-tomate

Celles qui agrémentent à la perfection les salades estivales se mélangeraient bien aux pommes, fruits de la passion, noisettes, café, mozzarella… Avez-vous déjà testé une de ces alliances ?

 

Tutoriel : Foodpairing, la recette du bonheur des papilles

Etape 1 :

choisir l’aliment à marier dans le moteur de recherche du site internet FoodParing (après s’être inscrit/identifié). On ne sait pas pourquoi mais le fromage nous fait soudainement envie. Notre choix se portera sur de la Mozzarella Di Buffala.

mozza

Etape 2 :

il ne reste plus qu’à trouver l’élu de son cœur parmi les ingrédients qui nous sont proposés. Vous remarquerez que plus le cercle vert – situé à la droite de la fiche ingrédient – est important, plus l’association sera réussie. Pour la mozzarella, l’algorithme a trouvé plus de 960 candidats au mariage ! Mais nous n’accorderons pas sa main à n’importe qui.

ingrdient

Etape 3 :

parmi les candidats au mariage avec la mozzarella qui se détachent, le café, le zeste de citron, le poulet, le basilic et le thé vert semblent être de bons partis.

choisir-ingredient

Etape 4 :

à ce stade-là, il ne reste plus qu’à passer à la partie pratique pour mixer, râper, faire fondre… ces ingrédients pour qu’ils se mêlent le plus harmonieusement possible. Ici, la mozzarella est polygame. Une fois le bon mélange trouvé, il ne vous restera plus qu’à entrer la recette avec le dosage et les étapes. Et le mariage sera consommé par vous, mais aussi par tous les cuisiniers en herbe ou confirmés à qui vous donnerez envie d’y goûter.

analyse-mozzarela

Un exemple de recette testée et approuvée : Caviar et chocolat blanc de République Dominicaine

caviar-choco

Ce qui est bien avec le Foodpairing, c’est qu’il suffit d’un petit rien. Ici, la recette ne peut pas être plus simple et constitue un excellent snacking de luxe : « placer 5 g de caviar sur une barre de chocolat blanc de République Dominicaine, et servez immédiatement ». Séduits ?

A votre tour de faire parler votre créativité et à être le prochain sur la liste à inventer un mariage inédit… mais réussi !

Crédits photos : Foodpairing.com



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *