Comment choisir un gaufrier

Comment choisir un gaufrier

 
gaufrier-ancienLa gaufre est une gourmandise intemporelle appréciée des petits et des grands, quelle que soit sa forme et ce que l’on a décidé d’y mettre dessus …sucre glace, miel, confiture , Nutella , sirop d’érable, chantilly, chocolat…miam ! miam ! 
Elle est associée à la fête à l’instar de la crêpe et on la retrouve généralement en vente phare dans les kermesses, les foires ou tout autre rassemblement populaire.
C’est aussi un incontournable de base du petit déjeuner américain.
 L’étymologie du mot gaufre viendrait du francique « wafla », la langue originelle des Francs, signifiant à la fois gâteau et rayon de miel.

L’origine de la gaufre est très ancienne et probablement dérivée de la galette rudimentaire à base de céréales que la cuisinière des cavernes faisait cuire sur une pierre chauffée à blanc. 
Lorsque bien plus tard on eut l’idée de substituer la pierre par deux plaques de fer chaudes, l’ancêtre du gaufrier était né.
On raconte que ce sont les anciens Grecs qui ont perfectionné cette technique de cuisson en faisant cuire entre des plaques de métal chauffées des galettes très plates qu’ils appelaient « obelios ».
 Cette pratique s’est perpétuée jusqu’au Moyen Age et c’est ainsi qu’ont vu le jour les « oublies », du latin oblata, pâtisseries religieuses servant d’offrandes aux Saints et consommées par les fidèles.


C’est au 13ème siècle qu’un artisan eut l’idée de forger des plaques de cuisson qui reproduisaient le motif alvéolé du rayon de miel.
 Les fers à gaufres, dont certains remontent à la Renaissance, sont parfois de véritables œuvres d’art richement ornées ou l’artisan forgeron s’est essayé à reproduire des scènes de de la vie rurale ou de la chasse, des motifs symboliques, des armoiries, des motifs religieux, des décors floraux ou végétaux.
 

 

Quels sont les critères à déterminer dans le choix d’un gaufrier :

– vérification de la compatibilité de l’appareil avec la norme électrique de votre domicile.
– choix du système d’ouverture. 
Pour un usage familial il est préconisé d’utiliser une ouverture à 180°car le basculement des fers permet une meilleure répartition de la pâte liquide et un nettoyage plus commode.
Pour un usage professionnel, le système tournant peut s’avérer plus utile pour optimiser le rendement.
– choix du matériau des plaques (fonte d’aluminium avec ou sans revêtement anti adhésif).
 De nos jours le gaufrier électrique moderne, aux empreintes alvéolées et amovibles se décline en version anti-adhésive ce qui évite d’avoir à le graisser et facilite le démoulage.
– choix de l’empreinte (certaines empreintes sont plus utilisées dans certains pays).
En France par exemple, on privilégie l’empreinte 4×6 Bruxelles pour réaliser avec de la pâte liquide des gaufres rectangulaires de Bruxelles et l’empreinte 4×7 pour la réalisation de la gaufre ovale de Liège à partir d’un pâton.
– fonction : vous avez le choix entre un appareil multifonctions ou à usage unique (selon que vous voulez réaliser avec le même appareil des croque monsieur, des gaufres et des gaufrettes, des jeux de plaques différentes seront fournis avec).

Pour résumer, on privilégiera :

– la robustesse : Capots, socle, poignées en bakélite et charnières en aluminium pour une résistance optimum
– plaques en aluminium garanties 10 ans.
– la praticité : Cordon dans le socle pour une facilité d’utilisation et une sécurité maximum.
– l’aspect multifonction : Plaques indépendantes, nettoyage et démontage facile (différents jeux de plaques disponibles en option).
– la performance : Appareil réversible sur socle pour des gaufres bien moulées et une cuisson homogène.
 
 
gaufrier-gamme

Allez, on se décide !
 
 

Maintenant que le matériel est acquis, à vos gaufres !

Un… deux,…trois… goûtez !
 Pâtisserie typique de la Belgique, des Pays bas et du Nord de la France, elle se déguste sous plusieurs formes, grosses, fines, sèches ou croustillantes, fourrées aux fruits, comment les différencier ? 
La gaufre de Bruxelles se distingue de la gaufre liégeoise par le nombre de trous et leur écartement entre eux. La liégeoise se présente généralement sans les quatre coins.

Bon appêtit gourmandes et gourmets !



1 thought on “Comment choisir un gaufrier”

  • Merci de votre presentation historique des gaufriers.
    Les nouveaux matériaux sont de plus en plus mis en cause, aluminium, teflon qui bien que pratiques et légers laissent perplexe dans d’autres domaines.
    Il n’y a guère que dans le domaine professionnel que l’on trouve du matériel en fonte d’acier dont un bon culottage vaut un anti adhésif et dont l’inertie de chauffe est sans égal,
    Dommage qu’aucun fabriquant ne propose un petit produit acier, tant est dur a ranger un de ces merveilleux produits Bretons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *